ActualitésBillets d'humeurEn UneLREM

Sans hésitation, je parraine Emmanuel Macron

À deux mois du premier tour de l’élection présidentielle, je parraine Emmanuel Macron, comme en 2017.
À l’époque, les raisons qui avaient motivé mon choix étaient principalement :

  1. La montée en puissance des populismes, avec le Brexit et l’élection de Trump en 2016, ainsi que des victoires de partis extrémistes dans plusieurs pays européen, qui rendait indispensable le sursaut de rassemblement des progressistes.
  2. La nécessité de dépasser les clivages archaïques partidaires qui ne fonctionnaient plus, de donner une nouvelle impulsion à notre vie politique en unifiant talents, personnalités et bonnes volontés d’où qu’elles viennent.
  3. Le projet de libération des énergies, de protection des Français, d’émancipation des parcours, que portait le candidat. L’égalité réelle des chances, la liberté régulée, la fraternité laïque, tout cela correspondait à ma vision social-démocrate tendance réformiste.

Cinq ans après, les raisons n’ont pas fondamentalement varié. Les dangers du populisme démagogique, du repli identitaire, du nationalisme étriqué sont toujours là, en France comme partout en Europe et dans le monde. Nous avons traversé des crises inédites, sociale avec les gilets jaunes, sanitaire avec la pandémie de coronavirus : Emmanuel Macron a fait ses preuves, démontré qu’il était le plus cohérent, le plus constant, le mieux préparé pour affronter un monde instable et incertain.

Nous vivons cinq transitions majeures, écologique, numérique, générationnelle, démocratique et géopolitique : nous avons besoin d’un dirigeant compétent, expérimenté, armé pour se confronter au réel, en gardant hauteur de vue, sang-froid, sens des responsabilités, agilité intellectuelle et ouverture d’esprit. Il y a cinq ans, j’écrivais que pour jouer le match mondial, je choisissais Emmanuel Macron. Nous avons joué la première mi-temps. Jouons la seconde !

La France est un combat de tous les jours : aimons-la, chérissons-la, fiers de son histoire, de son patrimoine culturel, de ses valeurs républicaines, ayons confiance en son avenir et en celui de nos enfants.

Tags
Voir plus

Articles associés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close